Barre de séparation loups

 

La puissance des grands prédateurs fascine et fait peur.  Au point que les hommes n'ont cessé de les pourchasser, menaçant même une pérennité de certaines espèces.   A protéger avant qu'il ne soit trop tard ...

 

Barre de séparation loups

 

 

Afficher l'image d'origine

Un superprédateur aux abois...

Les armes de ce carnivore sont nombreuses : l'endurance -- il parcourt 100 km en une nuit -- ; la puissance de sa morsure -- 200 kg/ cm2 ( 115, pour un berger allemand ! ), et son intelligence... de chien.   Il y a 150 ans, le loup gris ( Canis lupus ) comptait parmi les mammifères les plus répandus de la planète.  Aujourd'hui, sur la liste de l'UICN ( Union internationale pour la conservation de la nature ), il est classé " vulnérable ".  Bien qu'il soit protégé par la convention de Berne depuis 1992, la Norvège permet son abattage à titre préventif; au Canada, il est traqué par hélicoptère; et en Russie, il se chasse toute l'année, au fusil, au piège ou au poison !

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

mère et petit...

 

famille de loups  mignon non...

Famille...

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Carnassier, mais fine gueule...

Les grands requins blancs ( Carcharadon carcharias ), dont les femelles adultes peuvent mesurer plus de 6 mètres pour 2,2 tonnes, se nourrissent presque exclusivement de pinnipèdes ( phoque, morse, otarie..;).   Ce ne sont pas des prédateurs de l'homme.  Les attaques répertoriées des grands blancs, classés " vulnérables " dans la liste de l'UICN, semblent la plupart du temps être des morsures exploratoires : le requin mord pour connaitre le taux de matière grasse.  Le surfeur l'étant en général moins qu'un phoque, le squale recrache cette proie trop peu goûteuse.

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

crocodile de Cuba...

Les dents du marais...

Ce jeune crocodile de Cuba ( Crocodylus rhombifer ) peut mesurer 3,5 mètres  à l'âge adulte, voire 5 mètres s'il réchappe à l'expansion des terres agricoles, à la construction des barrages et au braconnage des " maroquiniers ".   A l'inverse de ses dangereux cousins à la réputation de mangeurs d'hommes, bien fondée -- crocodile indopacifique ( Crocodylus parosus ), et crocodile du Nil ( Crocodylus niloticus ) --, le crocodile de Cuba est sans danger pour l'être humain.  Mais la chasse et la destruction de son environnement ont fini par le faire classer en " danger critique d'extinction " par l'UICN.

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Le plus beau pour aller chasser...

Le tigre de Sibérie ( Panthera tigris altaïca ) est le plus gros des félins ( jusqu'à 350 kg ).  A défaut de croquer un herbivore, il s'attaque aux ours bruns, même plus imposants que lui.  Le tigre du Bengale peut traverser une rivière, une vache de 200 kg dans la gueule !  En 1900, les tigres étaient plus de 100.000 et peuplaient toute l'Asie.   Mais au XIXe siècle, la chasse devient un sport.  Décimé par les braconniers et inquiété par la déforestation, le tigre de Bali ( Panthera tigris balica ) disparait dans les années 1940; le tigre de Java ( sondalca ), dans les années 1980.   On estime à 3000 le nombre de tigres vivant à l'état sauvage.  Il est classé " en danger " à l'UICN.

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Description de cette image, également commentée ci-après

La menace blanche venue du froid...

L'ours polaire ( Ursus maritimus ) est le plus grand carnivore terrestre : les mâles pèsent jusqu'à 850 kg.   Tout animal devient une proie potentielle aux yeux de ce chasseur des côtes arctiques : phoques, morses, bélugas.  Contrairement au kodiak ou au grizzly, il ne fuit pas l'homme et peut s'attaquer à lui.  La banquise disparaissant, il pourrait s'éteindre d'ici à 50 ans !  Depuisb les années 1970, la population d'ours polaires, " vulnérables ", selon l'UICN, a diminué de 30% pour atteindre 20.000 à 25.000 individus aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

Barre de séparation loups